THEATR'EUX LA COMPAGNIE

LES CREATIONS TOUT PUBLIC

Depuis sa création en 1995, Théâtr'Eux, la Compagnie, compagnie théâtrale, explore, par le biais de ses spectacles, tous les genres du rire : de la farce au burlesque, de l'absurde à la comédie, du vaudeville au clownesque...Molière, Eugène Ionesco, Georges Courteline, Karl Valentin, Jean Paul Alègre, Victor Haïm,  Clément Michel....

Elle crée des spectacles tout public accessibles à tous. 

LES PRECIEUSES RIDICULES - MOLIERE


Molière

Création octobre 2010 


L’histoire


Madelon et Cathos sont deux provinciales montées récemment à Paris pour s’adonner

aux plaisirs de la préciosité… une mode tendance de l’époque consistant à adopter un

langage et des manières raffinés… Mais Gorgibus, le papa de Madelon et l’oncle de

Cathos, ne l’entend pas de cette oreille et aimerait bien qu’elles débarrassent le

plancher en convolant chacune avec un parti digne de ce nom. La Grange et Du Croisy

sont d’ailleurs tout a fait appropriés pour cette mission. Mais les deux Précieuses les

trouvent trop fades et pas du tout tendance. Les deux prétendants décident donc de se

venger de l’affront des deux donzelles ridicules en leur envoyant le dénommé

Mascarille, valet de La Grange, un rien extravagant qui use de la mode du bel esprit… Il

se présente en tant que marquis et présente Jodelet en tant que vicomte, alors qu’il

n’est que le valet de Du Croisy. ils feront tourner la tête et les sens de nos deux

précieuses jusqu’à ce que leurs maîtres mettent un terme à cette mascarade tout en

se félicitant du tour joué et aux deux ridiculisées et aux deux valets remis à leur place…

 

 

A propos du Spectacle


Les Précieuses Ridicules » est une comédie en un acte créée par Molière en 1659. Molière y tourne en dérision les excès de la préciosité, cette mode tendance du 17ème siècle où il est de bon goût de se distinguer par la dignité des moeurs, l’élégance de la tenue, le pureté du langage… Qui n’est pas précieux n’est pas tendance … Le paraître doit primer sur l’être…. Eh oui… Comment ne pas faire le parallèle avec cette mode du « blingbling » et de la « pipolisation » de masse qui envahit notre quotidien actuellement ? Et profiter de cette oeuvre hilarante pour y tourner en dérision les excès du paraître.

 

  

Mise en scène

Sylvaine DORVILERS

 

Avec

Sylvie CHARRONDIERE

Delphine MAURIN

Claire PLENAT

Christian DELEPORTE

Laurent FOURNIER

Mohamed HADDADI

Francis RAGUIDEAU

Thierry POLLET


Création et Réalisation Accessoires et Costumes

Tounès Créations

Chorégraphie

Florie WYPYCH

Création et Montage Son et Musique

Christian DELEPORTE

Création Lumières
François DELEPORTE


Remerciements

Musée des Arts et Traditions Populaire de Wattrelos

Ministère de la Culture et de la Communication

Ville de Wattrelos

Ville de Roubaix

Premières répétitions en costume

DEBUT DE FIN DE SOIREE - Clément Michel

 

 

D'après Clément MICHEL

CREATION 2007


L’histoire

2h35 du matin...
Mathilde et Félix, vannés, viennent de refermer la porte sur leurs derniers invités...
Ah non : il reste Eric...le fameux Eric qui part toujours le dernier...
Réussiront-ils à s'en débarrasser ?
Rien n'est moins sûr...d'autant plus qu'il n'est pas forcément le dernier à être resté...
puisque ce n'est que le début de cette fin de soirée...
Une comédie menée tambour battant et qui réserve bien des surprises...


A propos du spectacle

 Tout d'abord, nous avons été séduits par le texte de Clément Michel. Truffé d'humour, avec quelques répliques ou réparties qui deviendront "cultes", l'écriture de l'auteur est très dans l'air du temps...Ensuite, c'est le contenu lui-même de cette histoire au titre déjà évocateur de catastrophes à venir-nous ne sommes qu'au début de cette fin de soirée aux multiples rebondissements qui n'en finira pas de finir...-et qui se clôturera dans le dramatique pour celui qu'on semblait plaindre tout au long de l'histoire.Les personnages aussi, ces post trentenaires qui ont encore un peu de mal à quitter leur adolescence boutonneuse. Félix veut absolument aller se coucher, Mathilde survole les choses sans rien dire et sert ses invités, Eric tape l'incruste et espère avoir une "ouverture" avec Christelle qui ne devrait plus être là depuis longtemps mais qui est encore là etpuis enfin Bob, sorte d'électron libre qui met le feu aux poudres sans le savoir...Une équipe enfin qui a pris plaisir à rentrer dans cette histoire loufoque et réaliste à la fois et des comédiens en harmonie qui s'éclatent sur scène.Le décor

Un décor simple et "design" correspondant à un appart' de djeunes dans le vent, avec des sièges où l'on s'avachit plutôt que d'être assis.

On sent tout de même que le couple chez qui on est a réussi dans la vie professionnelle, ils font très souvent des fêtes chez eux. A certains moments, le spectateur a même l'impression d'être en boîte de nuit.

Une musique originale accompagne inexorablement l'avancée du temps dans la soirée...jusqu'au dénouement final ; les lumières viennent souligner cette ambiance feutrée.



Mise en scène :
Sylvaine DORVILERS

Avec :
Sylvie CHARRONDIERE, Delphine MAURIN, Laurent FOURNIER,
Francis RAGUIDEAU, Thierry POLLET

Création et réalisation décors et costumes :
Théâtr'Eux la Compagnie

Musiques :
Christian DELEPORTE

Création Lumières :
François DELEPORTE